UN HAVRE DE PAIX

Quand l‘Embaumeur va pour récupérer un corps dans le centre pénitentiaire du Havre, et que le suicidé lui paraît suspect, il ne peut s’empêcher de mettre son nez partout, de remuer la fange à ses risques et périls.

Surtout si le taulard décédé est un flic infiltré, un policier incarcéré pour faire tomber un monstre…

Qui a tué William PETIT, comment, alors qu’il était seul dans sa cellule, et pourquoi ?

Entre une affaire de corruption dans la prison, un caïd qui tente de se faire passer pour une oie blanche, c’est une nouvelle aventure plus que mouvementée pour l’Embaumeur qui a mis le doigt dans un drôle d’engrenage.

 

Punchline : « Polar et humour au rendez-vous, l’Embaumeur enquête avec la délicatesse d’une grande claque dans la gueule. » Olivier NOREK.

 

Bonus : Une aventure inédite de l’Embaumeur ! Wattrelos, morgue pleine, une cinquantaine de pages qui pulsent !

 

L’Embaumeur, what else ? : Luc Mandoline est thanatopracteur. Son job consiste à préparer les défunts.

Luc ne voulait pas faire ce métier. Il voulait être médecin légiste, mais son caractère bien trempé et son refus viscéral de l’autorité lui valurent l’exclusion de plusieurs établissements scolaires. Oubliée la fac de médecine. Ulcéré par ses renvois à répétition, son père le fait rentrer dans l’entreprise familiale, où il va passer son CAP de serrurier. Mais l’entente n’est pas au top. De coup de gueule en coup de gueule, Luc claque la porte et part s’engager à la légion étrangère pendant huit années, faisant sienne la devise "NE PAS SUBIR ".

C’est en se liant d’amitié avec un légionnaire, Sullivan, qu’il découvre la thanatopraxie. Sullivan a prévu de se reconvertir dans le milieu du funéraire à sa sortie de la Légion. Luc s’engage dans la même voie que son ami.

La Légion quelque peu calmé son côté rebelle. Il réussit à trouver un directeur de pompes funèbres qui l’accueille, et lui fait passer tous les diplômes de la profession. Mais une fois de plus, la trêve est de courte durée : il démissionne et décide qu’il n’est pas fait pour être commandé. Monter sa propre entreprise, gérer son personnel, ça ne le tente pas non plus, alors que faire ?

S'il est une chose qu’il a retenue, c’est que ses collègues ont beaucoup de mal à prendre des vacances, car trouver un remplaçant n’est pas chose aisée. Or lui est totalement polyvalent dans le funéraire, il a tout fait, même conducteur de four… Il décide donc de remplacer les copains. Il bosse quand il veut, et comme au bon vieux temps il voit du pays...

Mais son côté curieux l’emporte, s’il trouve un détail louche, si un corps lui semble suspect, il va fouiner, enquêter… Mais Mandoline n’est pas un enquêteur comme les autres, son truc à lui c’est le post mortem, faire causer les morts…

UN HAVRE DE PAIX

8,50 €Prix

Editions AFITT