La science à la poursuite du crime

Un ouvrage passionnant et richement illustré sur l'histoire de la police scientifique.


 

À partir de la fin du XIXe siècle, sous les combles du palais de justice de Paris, Alphonse Bertillon – chef du service de l’identité judiciaire – pose les fondements d’une nouvelle logique policière à partir de l’exploitation méthodique d’indices infinitésimaux. Il vise ainsi à faire tomber de son trône la reine des preuves : les aveux. De l’identification des récidivistes au traitement de la scène de crime, ce pionnier oriente les forces de l’ordre vers la « modernité » et n’aura de cesse d’ouvrir de nouveaux champs d’investigation.


 

Une très riche iconographie émanant notamment des archives de la préfecture de Police, de fonds privés et des laboratoires de la police et de la gendarmerie nationales illustre la guerre que n’a cessé depuis lors de mener « la science contre le crime ».


 

Au fil des pages sont évoquées et illustrées de très nombreuses affaires qui ont fait la une des quotidiens : les attentats anarchistes de la Belle Époque, la bande à Bonnot, le procès d’Alfred Dreyfus, le crime de l’impasse Ronsin ou, plus près de nous, l’affaire Grégory, les tueurs en série Thierry Paulin, Denis Waxin et Guy Georges, la petite martyre de l’A10…

La science à la poursuite du crime

35,00 €Prix
Coauteur Richard Marlet/Pierre Piazza
Editeur La Martiniere eds
Date de parution 05/09/2019
Format 22cm x 29cm
Poids 1,86 kg
Nombre de pages 336